Archive des tags | deuxième degré reiki

Le deuxième degré de Reiki

Le deuxième degré de Reiki est enseigné sur deux jours. Certains vont même jusqu’à proposer deux jours supplémentaires. L’idée n’est pas mauvaise, sauf si elle est facturée le double et qu’elle représente un budget élevé pour ceux qui sont intéressés.
Je crois important de le signaler, car le Reiki ne doit pas devenir une activité commerciale. Il est avant tout un enseignement, une pratique, une source de guérison de l’âme, du corps et de l’esprit.
Il ne se monnaye pas, même s’il est évident qu’il réclame, pour celui qui l’enseigne un véritable talent d’enseignant. Le juste prix doit être appliqué, non pour les initiations, mais pour le travail fourni et l’ingéniosité du Maître à faire que les initiées soient qualifiées pour exercer  sur eux-mêmes au bout de deux jours.
Le deuxième degré de Reiki est censé se faire au minimum trois à six mois après le premier degré. Parfois, il faut une année ou plusieurs années consécutives pour qu’une personne puisse passer du premier degré au deuxième. La cause en est très simple. Il faut avoir pratiqué en quantité suffisante l’autotraitement et le traitement sur autrui pour accéder à l’étape suivante.
Peu de Maîtres peuvent vérifier si ce travail a été fait, sauf bien sûr, ceux qui continuent d’enseigner la pratiquent au-delà des deux jours de stage. En outre, le Maître du premier degré ne va pas nécessairement être le même pour le deuxième degré. Il faudra donc s’assurer que le nouvel initié ait bien reçu un enseignement adéquat pour prétendre au deuxième degré d’initiation Reiki.
En quoi consiste ce deuxième degré ?
L’initié va recevoir la connaissance de trois symboles qui vont changer radicalement la vision qu’il a de l’existence. Il va, grâce à ces symboles, faire une expérience de la réalité, du temps et de l’espace complètement original et nouveau. Il va lui falloir intégrer cette pratique sur plusieurs mois, voire plusieurs années. C’est au terme de cet apprentissage secret qu’il pourra prétendre passer au troisième degré.
Au deuxième degré de Reiki, la personne n’est pas encore en mesure d’initier à son tour, néanmoins, elle peut pratiquer les traitements sur autrui avec beaucoup plus d’aisance. Elle peut même faire ce que l’on appelle des soins à distance, faire un soin mental et des soins de situations. Toutes ces pratiques aux noms bizarres font de l’initié un apprenti sorcier d’une magie naturelle qui en fait, opère dans le plus grand respect de toute vie et des lois qui régissent l’univers.