Archive | mai, 2011

Pourquoi existe-t-il des initiations au Reiki ?

Le Reiki propose bien plus que le simple fait de recevoir un soin, ce qui n’est évidemment pas rien, surtout quand on en a besoin pour améliorer sa santé, tant sur le plan physique, mental et émotionnel. Toutefois, le Reiki ne s’arrête pas seulement à la guérison, il propose comme le ferait le yoga ou d’autres techniques de méditation un cheminement approfondi de connaissance de soi, de la vie, du sens que nous pourrions lui apporter. Il n’est pas une religion, car il ne propose aucun dieu, aucun concept hormis celui de respecter la vie et d’être rempli de gratitude. Pour le reste, il appartient à chacun de se choisir le chemin qui lui convient le mieux et qui lui est le plus approprié.
Alors, pour que ce chemin de connaissance de soi se réalise dans les meilleures conditions, le Reiki propose plusieurs initiations. Il faut comprendre aussi que ces initiations permettront à celui qui les reçoit de pratiquer à son tour.
C’est au terme de son apprentissage que le nouveau praticien pourra à son tour enseigner le Reiki et le transmettre par le biais des initiations.
Chacune des initiations qu’il recevra le conduira à des étapes particulières de son existence. Il devra les franchir dans la sagesse, dans la compréhension et le respect. Il se doit d’en référer à son Maître, de façon à ce que le cheminement ne soit pas trop ardu, trop compliqué.
Il faut pour comprendre cette technique d’initiation redéfinir le sens du mot Maître, car contrairement à l’image que l’on se fait en occident du Maître, il est tout autre en orient.
Le Maître n’est rien d’autre qu’un guide. Il vient sur le chemin pour accompagner celui qui l’entreprend. Il est la double vision, le regard distant, l’émotion tranquille de celui qui vit réellement les situations de son initiation.
Le Maître est amené à disparaître à la fin de toutes les initiations. Il ne doit plus être présent dans le chemin de l’initié sous peine d’être une entrave pour lui. En somme, le Maître est un ange gardien silencieux, présent et conseillé quand il le faut et avec parcimonie.